• Contrôle d’accès aux fonctionnalités
  • Informations sécurisées (génération d’un pdf crypté dont on peut empêcher la modification, l’impression ou l’enregistrement.)
  • Rapport d’utilisation (pour assurer la traçabilité des documents et leur utilisation.

 

Le simple fait d’imprimer un document et d’oublier que vous l’avez fait peut créer un risque de sécurité. Posez-vous les questions suivantes : Qui pourrait accidentellement prendre ce document ?

Chaque fois que vous envoyez un document à imprimer via une imprimante sans fil, vous courez le risque de failles de sécurité via Internet. Essayez de restreindre les autorisations d’impression et de suivre les travaux d’impression à l’aide d’un logiciel spécialisé pour éviter cela.

Numérisation

La numérisation transforme les documents imprimés en version numérisée qui peuvent être ouverts et lus par n’importe qui. Ajoutez des filtres de confidentialité protégés par un mot de passe à votre système de numérisation pour aider à contrer les menaces potentielles.

Enquête IDC sur les documents papiers en Europe occidentale

Quelques chiffres sur le RGPD

1 %
ne savent pas s'il affecte les documents imprimés (c'est le cas !)
3 %
ans maximum de conservation pour les coordonnées d’un prospect qui ne répond à aucune sollicitation
1 %
de la « mémoire d'une entreprise » est figée dans des documents.