La ville de demain

Les collectivités investissent lourdement pour une dématérialisation des services étatiques (renouvellement de la carte d’identité, inscription sur les listes électorales…). C’est la première étape d’un grand plan qui vise à moderniser, à intégrer les technologies à la grande machine que peut être l’administration. La dématérialisation n’en est que le point de départ.

L’étape suivante, c’est la smartcity, la ville intelligente ! Les collectivités vont chercher à introduire des technologies, des nouveaux matériaux, concepts…qui vont permettre de rendre les infrastructures plus compétentes, malines. Cela va concerner autant la gestion de l’eau, de l’éclairage public, de la construction de bâtiments…). Le but sera de facilité le quotidien des administrés et également de faire des économies.

Selon une étude du Syntec, 93% des communes auraient déjà commencé ce travail qui pourra permettre, par exemple, une gestion centralisée de l’espace public (voirie, éclairage…) où chaque citoyen pourra signaler un mauvais fonctionnement ou une défaillance (trou dans le bitume, lampadaire cassé…) en ligne.